De la création à l'Egypte

Histoire des Hébreux racontée par

 

LA BIBLE

 

 

 

 

Résumé et adaptation des textes « historiques » de la Bible,

réalisés par Yves Le Lannou

à partir de la Bible traduite sous la direction de l’Ecole Biblique de Jérusalem

Editions du Cerf, Paris 1956

 

 

 

 

 

 

DE LA CREATION DU MONDE A MOISE

 

La création du monde

 

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. Le premier jour, il fit le jour et la nuit. Le deuxième, il sépara les eaux du ciel de celles de la terre. Le troisième, il distingua les mers des continents et créa la végétation. Le quatrième, il créa la lune et le soleil. Le cinquième, Dieu créa les animaux qui vivent dans l’eau et les oiseaux. Le sixième jour, il créa les animaux terrestres. Il fit également l’homme, Adam, à son image, avec de la terre et en lui donnant la vie, pour qu’il domine les autres créatures. Le septième jour, Dieu se reposa.

 

Adam et Eve

 

Dieu planta un jardin à Eden et y mit l’homme. Un fleuve arrosait le jardin et donnait naissance au Tigre et à l‘Euphrate. Dans ce jardin, il y avait l’arbre de vie et celui de la connaissance du bien et du mal. Dieu interdit à l’homme de manger leurs fruits. Il mena ensuite les animaux à l’homme qui leur donna des noms. Dieu enfin endormit Adam, lui préleva une côte et, à partir de là, créa la femme. Le serpent dit un jour à la femme qu’elle ne risquait rien en mangeant le fruit de l’arbre qui était au milieu du jardin. Au contraire, elle deviendrait comme un dieu, qui connaît le bien et le mal. Elle en mangea et en fit aussi manger à Adam. Alors ils s’aperçurent qu’ils étaient nus et se fabriquèrent des pagnes. Quand Dieu arriva, l’homme et la femme se cachèrent. Dieu comprit qu’ils avaient mangé le fruit interdit. Dieu maudit le serpent. Il annonça à la femme que, désormais, elle enfanterait dans la douleur et que son mari la dominerait. Il dit à l’homme qu’il devrait peiner pour tirer sa subsistance du sol jusqu’à sa mort. Adam appela la femme Eve. Dieu leur fit des tuniques de peau et les chassa du jardin d’Eden pour qu’ils ne puissent pas manger le fruit de l’arbre de vie.

 

Caïn et Abel

 

Adam et Eve eurent un premier fils, Caïn, qui devint cultivateur. Ils eurent ensuite Abel, qui devient berger. Un jour Caïn et Abel offrirent chacun un sacrifice à Dieu. Celui-ci accepta l’offrande d’Abel et refusa celle de Caïn qui, jaloux, tua son frère. Dieu maudit alors Caïn et le força à quitter les terres fertiles. Caïn partit à l’est d’Eden. Il eut un fils et construisit une ville. Dans sa descendance, il y a les pasteurs nomades, les musiciens et les forgerons. Adam et Eve eurent un troisième fils, Seth, qui engendra à son tour Enosh qui fut le premier homme à prier Dieu. Il y eut plusieurs générations après Enosh, jusqu’à Noé. Ils vécurent tous plusieurs centaines d‘années chacun.

 

Le déluge

 

Dieu constata la méchanceté des hommes et décida de les supprimer. Mais Noé était un homme juste. Alors Dieu le prévint qu’il allait faire pleuvoir un déluge de quarante jours. Il lui dit comment construire un bateau. Noé devait faire entrer dans l’arche un mâle et une femelle de toutes les espèces animales vivant sur terre. Il devait également faire des provisions et embarquer toute sa famille. Noé obéit et, sept jours plus tard, il commença à pleuvoir. Les eaux grossirent et l’arche se mit à flotter. Même les montagnes furent recouvertes et tout ce qui n’était pas dans l’arche disparut. La crue dura cent cinquante jours. Puis les eaux baissèrent. Au septième mois, l’arche s’arrêta sur le mont Ararat. Quarante jours plus tard, Noé lâcha d’abord le corbeau qui disparut. Il lâcha ensuite la colombe qui revint au bateau car il y avait encore de l’eau partout. Sept jours plus tard, Noé lâcha de nouveau la colombe qui revint le soir avec un rameau d’olivier. Ainsi Noé sut que les eaux avaient baissé. Sept jours plus tard, Noé lâcha encore la colombe qui ne revint plus. Quand la terre fut sèche, Dieu dit à Noé de sortir de l’arche. Noé construisit un autel à Dieu et lui offrit un sacrifice. Dieu décida alors de ne plus frapper la terre. Il bénit Noé et sa famille et conclut une alliance avec eux. Il interdit de consommer le sang des animaux et de verser celui des hommes. L’arc-en-ciel est le signe visible de cette alliance entre Dieu et les êtres qui vivent sur terre. Noé, cultivateur, fit pousser de la vigne. Un jour, ivre, il se dénuda dans sa tente. Son fils Cham le vit ainsi et prévint ses frères Sem et Japhet qui, eux, couvrirent leur père d’un manteau tout en détournant la tête pour ne pas le voir. Après cela, Noé maudit Cham et son fils Canaan.

 

La descendance de Noé

 

Les fils de Japhet, de Cham et de Sem furent à l’origine des différents peuples du monde. Parmi les descendants de Cham, il y eut les Philistins, Canaan et Nemrod qui fut le premier roi et posséda la ville de Babel. C’était un chasseur réputé. A cette époque, les humains parlaient une seule et même langue. Ils apprirent à fabriquer des briques. Ils décidèrent alors de construire une ville, Babel, et une tour qui arriverait jusqu’au ciel. Dieu, inquiet de leur puissance, les dispersa dans le monde et les différentes langues apparurent. Huit générations après Sem naquit Térah. Celui-ci eut à son tour pour enfants Abram, Nahor et Harân. Harân engendra Lot et mourut à Ur, en Mésopotamie. Abram épousa Saraï. Nahor, lui, épousa Milka. Térah quitta Ur pour le pays de Canaan avec son fils Abram et Lot, son petit-fils, mais il mourut peu après.

 

La mission d’Abraham

 

Dieu ordonna à Abram de repartir vers le pays de Canaan. En échange, il lui promettait une innombrable postérité. Or Abram avait déjà soixante-quinze ans et sa femme Saraï était stérile. Il obéit pourtant et partit avec Saraï et son neveu Lot. Il arriva au pays de Canaan qu’il parcourut en tous sens. Il alla jusqu’à Béthel. Là, il se sépara de Lot car la place manquait pour eux deux. Lot choisit de s’installer dans la plaine du Jourdain, vers la ville de Sodome. Abram, lui, resta dans le pays de Canaan et s‘installa à Hébron. A cette époque eut lieu une guerre entre le roi de Sodome et le roi d’Elam. Le roi de Sodome fut vaincu et Lot fut emmené prisonnier. Alors Abram attaqua le roi d’Elam, le battit et libéra son neveu. A son retour, il fut béni par Melchisédech, le roi-prêtre de Shalem, mais il refusa la part de butin offerte par le roi de Sodome. Dieu renouvela sa promesse de descendance nombreuse. Ne parvenant pas à avoir d‘enfants, Saraï donna sa servante égyptienne, Agar, à Abram. Mais, quand Agar fut enceinte, Saraï la maltraita et elle s’enfuit dans le désert. Elle y donna naissance à un fils, Ismaël. Quand Abram eut 99 ans, Dieu lui apparut à nouveau. Il renouvela ses promesses et changea le nom d’Abram en Abraham et celui de Saraï en Sara. Il institua la circoncision en signe de l’alliance entre les Hébreux et lui. Il bénit Ismaël mais annonça qu’Abraham et Sara, malgré leur grand âge, allaient avoir ensemble un fils qu’ils appelleraient Isaac, et que c’est avec lui qu’il ferait alliance.

 

Sodome et Gomorrhe

 

Abraham, un jour, reçut trois étrangers. C’était Dieu et deux anges. Dieu lui annonça que Sara aurait un fils dans l‘année. Puis les trois hommes repartirent pour punir les villes impies de Sodome et de Gomorrhe. Pensant à Lot, Abraham négocia avec Dieu et celui-ci s’engagea à ne pas détruire Sodome s’il y trouvait seulement dix hommes justes. Les deux anges arrivèrent en ville. Ils rencontrèrent Lot qui leur offrit l’hospitalité. Mais les habitants s’attroupèrent devant sa maison et exigèrent de Lot qu’il les leur livre. Les anges durent le protéger de la foule. Ils lui ordonnèrent de fuir immédiatement avec son clan. Mais Lot hésita. Finalement, les anges le forcèrent à partir, lui, sa femme et ses deux filles, en leur interdisant formellement de regarder derrière eux. Au matin, Dieu détruisit Sodome et Gomorrhe. La femme de Lot fut transformée en colonne de sel pour s’être retournée vers la ville malgré l‘interdiction divine. Lot et ses filles se réfugièrent dans la montagne. Comme ils vivaient seuls, les filles un jour enivrèrent leur père et en profitèrent pour coucher avec lui. L’aînée engendra ainsi Moab, ancêtre des Moabites, et la cadette engendra Ben-Ammi, ancêtre des Ammonites.

 

Naissance d’Isaac

 

Abraham alla à Gérar. Sara donna naissance à Isaac et obligea Abraham à renvoyer Agar et Ismaël. Ceux-ci errèrent dans le désert mais Dieu les protégeait. Ismaël grandit dans le désert, devint un tireur d’arc et épousa une égyptienne. Pour éprouver la foi d’Abraham, Dieu lui demanda de lui offrir son fils Isaac en sacrifice. Sans discuter, Abraham se mit en route. Isaac portait le bois. Abraham portait le couteau et le feu. Isaac s’étonna de l’absence d’un agneau. Abraham répondit que Dieu y pourvoirait le moment venu. A l’instant où Abraham allait égorger son fils lié sur l’autel, un ange l‘arrêta. Un bélier avait coincé ses cornes dans un buisson. Abraham prit l’animal, le sacrifia, et Dieu renouvela ses bénédictions.

 

Le mariage d’Isaac

 

Sara mourut à Hébron. Abraham fit jurer à son régisseur Eliézer qu’il donnerait comme épouse à Isaac non une cananéenne mais une fille de sa parenté et de son pays d’origine. Quant à Isaac, il ne devait pas quitter le pays de Canaan. Le régisseur partit pour la ville de Nahor, le frère d‘Abraham. Là, il se dit que la fille qui accepterait de lui donner à boire et de désaltérer ses chameaux serait pour Isaac. Et ce fut Rébecca, petite-fille de Nahor, qui arriva. Laban, frère de Rébecca, amena le régisseur à leur maison où il raconta son histoire. Laban et son père acceptèrent de laisser partir Rébecca qui devint la femme d’Isaac. Abraham laissa tous ses biens à Isaac. Il mourut à 175 ans. Isaac et Ismaël l’enterrèrent avec Sara. Lors d’une famine, Isaac se rendit chez Abimélek, roi des Philistins, qui le prit sous sa protection. Isaac fit de bonnes récoltes et s’enrichit. Les Philistins furent jaloux. Abimélek lui demanda de partir. Isaac s’installa là où il n’y eut pas de contestation sur la propriété des puits. Abimélek lui proposa une alliance parce qu‘il était manifestement béni de Dieu. Ils échangèrent des serments.

 

Esaü et Jacob

 

Rébecca mit au monde des jumeaux. L’aîné, Esaü, était roux et velu. Le second était Jacob. Esaü devint chasseur. Jacob préférait rester au campement. Isaac préférait Esaü. Rébecca préférait Jacob. Un jour, Esaü demanda à son frère la soupe de lentilles que celui-ci avait préparée. Jacob la lui échangea contre son droit d’aînesse. Vieux et aveugle, Isaac demanda un jour à Esaü de lui rapporter du gibier. Rébecca dit alors à Jacob d’apporter deux chevreaux. Elle en fit un plat qu’aimait Isaac. Elle fit mettre à Jacob les vêtements de son frère et couvrit ses mains et son cou de peaux de bêtes pour simuler les poils dont était couvert Esaü. Isaac le bénit en croyant bénir son fils aîné. La supercherie fut révélée lorsque Esaü se présenta à son tour. Mais la bénédiction avait déjà été donnée. Esaü, furieux, promit de se venger et Rébecca conseilla à Jacob d’aller se réfugier chez son oncle Laban à Harân.

 

Mariage de Jacob

 

Sur l’instigation de Rébecca, Isaac ordonna à Jacob de prendre femme parmi ses cousines, les filles de Laban. Jacob quitta Bersabée pour Harân. Une nuit, il eut un songe. Il vit une échelle qui allait de la terre au ciel, et Yahvé le bénit en lui promettant une nombreuse descendance et la propriété de la terre où il était couché. Jacob appela l’endroit Béthel et promit une dîme à Dieu. Près d’un puits, Jacob rencontra des bergers et parmi eux Rachel, fille de Laban. Il se fit connaître et fut bien accueilli par son oncle. Jacob demanda Rachel, la cadette de Laban, en échange de sept années de service. Par surprise, Laban le maria à Léa, sa fille aînée. Mais il lui fit aussi épouser Rachel, contre sept autres années de service. Laban donna Zilpa comme servante à Léa, et Bilha à Rachel. Jacob préférait Rachel, mais Yahvé favorisa Léa qui enfanta Ruben, puis Siméon, Lévi et Juda. Jalouse mais stérile, Rachel donna sa servante Bilha à Jacob pour qu’il lui fasse des enfants. Bilha enfanta Dan et Naphtali. Léa à son tour donna sa servante Zilpa à Jacob. Zilpa enfanta Gad et Asher. Léa enfanta encore Issachar puis Zabulon et une fille, Dina. Rachel mit au monde Joseph.

 

Jacob quitte Laban

 

Jacob voulut alors quitter Laban qui lui demanda ce qu’il voulait pour rester. Il demanda les moutons noirs et les chèvres tachetées. Laban accepta croyant faire une bonne affaire. Mais, par un artifice, Jacob favorisa les naissances d’animaux noirs et tachetés, et s’enrichit. Laban et ses fils l‘envièrent. Yahvé encouragea Jacob à partir. Il alla vers Canaan. Rachel déroba les idoles domestiques de son père. Laban poursuivit Jacob et le rejoignit au mont Galaad. Mais Jacob était protégé par Yahvé. Laban lui reprocha la disparition de ses idoles mais fouilla le camp sans rien trouver, Rachel s’étant assise sur son larcin. Jacob reprocha son attitude à Laban en lui rappelant qu’il avait passé vingt ans chez lui, quatorze pour ses filles et six pour le troupeau, en se montrant honnête. Finalement, ils conclurent un traité de bon voisinage. Jacob envoya à son frère Esaü des messagers qui revinrent en disant qu’il arrivait avec une troupe. Jacob eut peur. Il envoya des présents à son frère et resta seul, faisant passer le fleuve à sa famille. Pendant la nuit, il lutta avec Yahvé qui finalement le bénit et lui donna le nom d’Israël. A l’arrivée d’Esaü, Jacob se prosterna. Esaü l’accueillit avec bienveillance. Cependant, Jacob laissa repartir son frère. Jacob arriva à la ville de Sichem, en pays de Canaan. Le fils du prince du pays enleva sa fille Dina, voulut l’épouser et demanda à la famille de Jacob de rester. Jacob et ses fils acceptèrent à condition que les Sichémites se fassent circoncire. Ce qu’ils firent. Mais, trois jours plus tard, Siméon et Lévi, frères de Dina, tuèrent tous les hommes de la ville qu‘ils pillèrent. Jacob fut mécontent. Yahvé lui dit de retourner à Bethel et protégea son départ. A Bethel, Débora, la nourrice de Rébecca, mourut. Puis Rachel mourut en mettant au monde Benjamin. Jacob arriva chez Isaac à Hébron. Isaac mourut à l’âge de 180 ans.

 

Onan

 

Juda quitta ses frères, se maria et eut trois fils, Er, Onan et Shéla. Il maria Er à Tamar. Mais Yahvé, mécontent, fit mourir Er. Alors Juda demanda à Onan de s’unir à Tamar pour donner une postérité à son frère mort. Onan, sachant que ce ne serait pas ses enfants à lui, s’unit à sa belle-sœur mais s’arrangea pour ne pas lui faire d’enfants. En colère, Yahvé le fit mourir à son tour. Juda renvoya alors Tamar en lui disant d’attendre que Shéla soit plus âgé. Plus tard, Juda, devenu veuf, se rendit pour faire affaires dans la région où vivait Tamar. Comme Juda ne lui avait pas envoyé Shéla, pourtant devenu grand, elle se fit passer pour une prostituée, s’unit à Juda et devint enceinte. On apprit à Juda que sa belle-fille s’était prostituée. Il voulut la punir mais elle se fit reconnaître. Elle mit au monde des jumeaux, Péreç et Zérah.

 

Joseph en Egypte

 

Joseph était jalousé par ses frères qui l’accusaient d’être le préféré de leur père. Ils voulaient le tuer mais ils se contentèrent de l’abandonner dans une citerne vide. Des marchands madianites l’en retirèrent et le vendirent à des Ismaélites qui allaient en Egypte. Les frères dirent à Jacob que Joseph avait été dévoré par un fauve. Il fut vendu à Potiphar, officier de Pharaon, et devint son majordome. La femme de Potiphar essaya de le séduire. Comme il refusait, elle l’accusa auprès de son mari qui le fit jeter en prison. Joseph devint l’aide du chef de la prison. L’échanson et le panetier de Pharaon furent emprisonnés et ainsi rencontrèrent Joseph. Une nuit, l’échanson fit un rêve. Joseph l’interpréta en lui annonçant sa libération prochaine. Le panetier fit lui aussi un rêve. Joseph lui annonça sa pendaison. Les deux prédictions se réalisèrent. Mais l’échanson oublia Joseph en prison. Deux ans plus tard, Pharaon eut un double rêve. Il vit sept vaches maigres qui dévoraient sept vaches grasses, puis sept épis malingres qui engloutissaient sept beaux épis. Il demanda à ses officiers ce qu’ils en pensaient. Alors l’échanson se souvint de Joseph. Celui-ci annonça sept années de famine et suggéra à Pharaon de faire des réserves. Pharaon fit de lui son ministre et lui donna une épouse. Deux fils naquirent, Manassé et Ephraïm.

 

Joseph reconnaît ses frères

 

La famine sévissant également au pays de Canaan, Jacob dit à ses fils d’aller en Egypte acheter du blé. Ils y allèrent tous, sauf Benjamin. Joseph les reconnut mais ils ne le reconnurent pas. Il les accusa d’être des espions et les fit arrêter. Ensuite, il les renvoya perplexes avec des vivres, leur rendant même leur argent, mais garda Siméon en otage pour qu’ils reviennent avec leur jeune frère. Jacob ne voulait pas laisser partir Benjamin mais la famine l’obligea à céder. Joseph accueillit ses frères chez lui, toujours sans se faire reconnaître. Il leur fournit encore des vivres gratuitement mais fit cacher une coupe en argent dans le sac de Benjamin. Il les accusa de vol et voulut retenir le soi-disant coupable. Finalement, devant les supplications de Juda, Joseph se fit reconnaître. Il dit à ses frères de repartir et de revenir en Egypte avec leur père et leurs familles. Pharaon lui-même les invita. Joseph et Jacob se retrouvèrent enfin. Joseph présenta ses frères à Pharaon qui les accueillit avec bienveillance. Il profita de la famine pour imposer le servage aux Egyptiens, intégrer leurs terres au domaine de Pharaon et instituer l’impôt sur la récolte.

 

La mort de Jacob

 

Les Hébreux prospérèrent en Egypte. A son arrivée dans ce pays, Jacob avait déjà 130 ans. Il y vécut encore 17 ans. Il demanda à Joseph de l’enterrer dans le pays de ses pères. Il adopta également Ephraïm et Manassé. Il traita Ephraïm, pourtant le cadet, comme s’il était l’aîné en lui promettant une grande descendance. Avant de mourir, Jacob réunit ses fils et leur dévoila l’avenir des douze tribus d’Israël: Ruben, Siméon, Lévi, Juda, Zabulon, Issachar, Dan, Gad, Asher, Nephtali, Joseph et Benjamin. Juda et Joseph furent particulièrement honorés. Jacob demanda de nouveau à être enterré au pays de Canaan avec Abraham, Sara, Isaac, Rébecca et Léa, puis il mourut. Pharaon accorda à Joseph la permission d’aller enterrer son père à Canaan. Tous les Israélites y allèrent avec plusieurs dignitaires égyptiens puis revinrent en Egypte. Joseph confirma à ses frères qu‘ils les avait bien pardonnés. Il vécut 110 ans. Il fut enterré en Egypte. Mais il avait fait promettre à ses descendants d’emporter ses restes quand leur peuple partirait.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site